COURIR ECOLO !

Partagez avec vos amis

A priori, un coureur n’est pas pollueur puisqu’il n’utilise que ses capacités pour s’entraîner. Mais qui dit capacité dit forcément ravitaillement et ravitaillement entraîne déchets. Une équation qui n’est pas du goût de tous, y compris pour l’environnement. Malheureusement, les grands rassemblements de coureur peuvent être à l’origine d’une vision dégradante pour ses organisateurs et pour les coureurs eux même !

Et oui, on ne rappelle pas qu’il est très désagréable de devoir se frayer un chemin entre les gobelets, peaux de banane et autres déchets en tout genre lors d’une course. Quand on se bat déjà pour faire le meilleur temps, on n’a pas envie d’avoir des obstacles en plus ! Et pour les organisateurs, contester les dégâts après la course n’est pas de tout repos.

Pourtant, c’est un phénomène qui peut être évité grâce à un peu de bon sens. Allier santé et respect de l’environnement, ce n’est pas si compliqué !

Des préoccupations environnementales

Aujourd’hui, pour tenter de faire du run le sport écolo par excellence, les organisateurs de courses se démènent pour préserver la nature en prenant des mesures engagées. Des supports de promotion au matériel utilisé, en passant par la signalétique, c’est maintenant une « charte nature » qui se doit d’être respectée.

Afin d’éviter de jeter les déchets sur le parcours, les coureurs ont à leur disposition des filets qui permettent de les stocker pendant la course. Leur ravitaillement est également facilité puisque sans emballage et des poubelles sont placées après les zones de ravitaillement. On privilégie aussi les gobelets aux bouteilles pour lutter contre l’abondance de plastique

Pour autant, il n’est pas rare de se retrouver face à un champ de bataille après la course et ça, malgré toutes les mesures prises !

Coureur, on lève le pied !
Une initiative est née de cette constatation afin de sensibiliser les coureurs à ne plus jeter leurs déchets sur la route. Lancée sur Facebook via le groupe « Run eco Team » par un Nantais, elle propose aux coureurs de ramasser un déchet lors de leur course, et faire ainsi un geste pour l’environnement. Cette démarche rassemble déjà quelques milliers de personnes à travers la France et s’étend même à l’international !

Parce qu’on ne veut pas faire de notre environnement un terrain de détritus, c’est le moment d’agir !
Quelques gestes qui ne coûtent rien et qui ne sont que bénéfiques, alors pourquoi s’en priver ?
La course à pied est bonne pour la santé, faites d’elle une alliée de la nature !