Boire de l’eau ou courir faut pas choisir !

Partagez avec vos amis

Dans cet article nous parlerons bien d’eau, pas d’alcool 😉

On ne le rappellera jamais assez, l’être humain a besoin de s’hydrater au quotidien.

L’hydratation permet d ‘éviter des anomalies physiques telles que crampes, tendinites, et toutes autres blessures musculaires et également des anomalies métaboliques variées. (perte de lucidité, Frissons, hausse de la température du corps…)
Chaque personne doit boire 1,5L à 2L D’eau par jour. (sans pratique d’activité physique).
Il est donc recommander de boire dès que possible sans même avoir soif, au quotidien, mais aussi dans votre activité sportive.

Pourquoi s’hydrater ?

S’hydrater avant la course à pieds permet d’apporter suffisamment d’eau au corps pour ne pas tomber en panne sèche dés le début de l’effort.

S’hydrater pendant la course à pieds vous apportera, sodium, calcium et autre minéraux essentiels au corps, privilégiez des eaux avec un fort taux de sodium, pour vous apporter du sel. (ex : St Yorre, contrex , Hépar, Volvic…) et oui votre transpiration est salée…à cause du sodium qui se trouve dans votre corps.

S’hydrater Après la course à pieds favorise la récupération des muscles et une redescente des endorphines secrétées durant l’effort.

Quand et Comment Boire ?

Il est recommandé de boire même si vous n’avez pas soif ! Pas la peine de prendre des grosses gorgées mais des simples petites gorgées régulières tous les kilomètres (environ) ou toutes les 10min (environ) suffiront à maintenir l’équilibre dont vous avez besoin.

Lorsqu’il fait chaud, vous perdez plus d’eau que lorsqu’il fait une température que votre corps connait au quotidien.
Chaque corps se comporte différemment à la chaleur.
Mais ils ont une chose en commun : l’Eau.
Le corps est constitué de 72% d’eau, et celle ci permet plusieurs choses : éliminer les déchets, distribuer les nutriments, régulatrice de température du corps, elle aide également au transit intestinal et vous évite les constipations et autre trouble gastriques

Quelle quantité d’eau boire pendant la course à pieds ?

Quand nous parlons de « course » ce n’est pas seulement les compétitions mais pendant toute pratique de la course à pieds. (Entrainement, compétition, prépa physique, renforcement musculaire…).

Chaque personne a des apports différents, selon leur IMC ( Indice de Masse Corporel ), selon la difficulté de  l’épreuve, rien ne sert de boire 3L durant votre course de 10KM ou votre entrainement tandis que 3L sur un Marathon ne sera pas forcément trop.

Quels facteurs prendre en compte :
– La température extérieure : l’apport d’eau sera différent en hiver qu’en été, car le froid ralentit le rythme cardiaque et votre corps a besoin de moins d’eau par temps froid que par temps chaud.

– Le terrain : cela peut vous paraître incroyable et pourtant, que vous soyez en bord de mer ( où l’air est salé et vous assèche) ou en pleine foret (où l’air et plus « normal ») ou encore en pleine montagne ( où l’oxygène se fait de plus en plus rare selon l’altitude) votre consommation d’eau sera différente et il est indispensable de boire même si vous ne ressentez pas le besoin de boire.

– La transpiration , et oui ! vous perdez de l’eau il faut en remettre dans le moteur pour ne pas l’assécher.

ATTENTION A LA SURHYDRATION

Bien sur il faut en boire, mais pas non plus des hectolitres, la surhydratation entraine un déséquilibre des ions aqueux  qui peut entraîner un dysfonctionnement des fonctions cérébrales qui veut s’avérer mortel.

Le conseil :
Buvez régulièrement, en modérant le volume selon votre distance, terrain, taux de transpiration.