Sport en nature : ATTENTION AUX TIQUES !

Partagez avec vos amis

La saison estivale est toujours l’occasion pour les sportifs de découvrir ou perfectionner le l’exercice d’une activité de pleine nature. Fini la salle et ses lumières qui piquent les yeux, bonjour la chaleur sur la peau et l’air pur de la nature ! Tous les sportifs pourront le confirmer, les beaux jours, on en veut tous les jours !

Si on aime l’été et les sensations qu’il nous procure, on aime moins les tracas qu’il peut nous causer. Connaissez-vous cette petite bête qui peut venir gâcher notre semaine de vacances ?  Elle se cache souvent dans les hautes herbes et les sous-bois à l’affut des amateurs de plein air.  Une fois repérés, hop elles s’accrochent et elles mordent ! Vous l’aurez deviné, c’est bien évidemment la tique !

Souvent négligées, les morsures de tiques peuvent se révéler bien dangereuses si on n’y prend pas garde. En effet, elles sont responsables d’une maladie très invalidante : La maladie de Lyme, qui touche près de 27 000 personnes chaque année. L’infection par une bactérie transmise par la morsure peut entraîner de graves complications en se propageant dans l’organisme. A ne pas prendre à la légère donc.

Fatigue, fièvre, plaque rouge à l’endroit de la morsure sont autant de symptômes qui doivent alertés. Dans ce cas, il est essentiel de le signaler à un médecin qui sera à même de prescrire un traitement adapté à l’infection.

On se protège !

Tout comme la crème solaire protège du soleil, quelques gestes simples peuvent nous protéger de cette bestiole.

Pantalon fermé, guêtres, chapeau, casquette… (même si on a l’air d’un apiculteur à la quête de son miel, on préfèrera se couvrir.)

Pour les amateurs de sensations fortes, on évitera aussi de se lancer à corps perdu dans les zones où les tiques ont établi leur quartier et où elles sont les plus nombreuses.

Après la sortie, on n’oublie pas la fouille au corps pour vérifier si aucune bêbête n’a réussi à poser ses pâtes. Enfin, on prendra soin de laver vêtements et chaussures qui ont été portés.

Si malgré tous ces efforts, une tique réussit à s’installer, elle doit être retirée rapidement à l’aide d’une pince.(on la trouve en pharmacie) Attention à ne surtout pas l’écraser ou l’arracher, elle risquerait de vous transmettre sa bactérie. Il faudra ensuite désinfecter la piqure avec un antiseptique et garder un œil sur le point de piqure. Toutes les morsures n’entraînent pas la maladie mais il est nécessaire de suivre ces étapes pour éviter les complications.

Vous l’aurez compris, sportifs de nature : cet été, prudence à la petite bête qui se cache !
N’ATTENDEZ PAS ET INSPECTEZ VOUS !